Supposons les taux horaires et heures productives cernées. Quand on établit un devis, pour chaque ligne chiffrée, on est à priori capable d'associer des heures et les matériaux nécessaires (en prix d'achat net).

Ne sont donc inclues dans ces charges que les coûts directs. Il faut donc rajouter une partie des autres coûts générés par l'activité de la société (amortissements, services externes, outillage, personnel administratif...).


Il est donc possible dans le logiciel bâtiment, de déterminer des coefficients matériaux et main d'oeuvre qui appliqués à chaque ligne d'un dossier, donneront un prix de revient net.


Il existe aussi un autre coefficient dit de "marge nette" que l'on applique après les deux premiers qui représente le résultat net souhaité par l'entreprise.


Vous trouverez dans notre logiciel un utilitaire qui permet de déterminer ces coefficients, en fonction de comptes d'exploitation existants ou budgétés. Ces coefficients, repris ensuite dans l'utilitaire de mise à jour des prix, permettent de calculer automatiquement des prix de ventes théoriques pour chaque ouvrage dans bibliothèque. Vous pouvez en revanche déterminer des prix de ventes "marché" différents en fonction du contexte au niveau des ouvrages standards et vous avez évidemment la possibilité de les modifier aussi pour chaque devis.


La valorisation des coûts matériaux et main d'oeuvre sur une période à partir des factures établies, permettra de vérifier si les coefficients utilisés couvrent bien les autres charges indirectes.

Si vous voulez calculer ces éléments la page calcul des taux peut vous aider.

Coefficients et amortissement des frais de structure

Conseils pour une meilleure utilisation du logiciel  Michel bâtiment