Concernant les heures, elles sont gérées sur trois plans :

  •     Les heures productives budgétées :

on peut affecter à chaque salarié un objectif d'heures annuelles (exemple 1500 heures pour un ouvrier, 500 pour un apprenti...)

  •     Les heures facturées :

Dans la mesure ou les lignes des devis (dossiers) sont issues des bibliothèques, elles comportent des composants main d'œuvre. Dès lors que les devis sont facturés, cela génère de la main d'œuvre facturée.

  •     Les heures réalisées :

Vous pouvez classiquement imprimer des feuilles de suivi d'heures afin que chaque intervenant note ses heures passées sur les différents chantiers (souvent au cours de la semaine)

Ensuite ces heures sont reportées dans le logiciel en face de chaque chantier et pour chaque intervenant (on peut aussi passer par le planning), permettant ainsi pour chaque chantier de comparer heures prévisionnelles facturées et heures réellement utilisées. Cela permet aussi de vérifier que les heures facturées/réalisées sont proche des budgétées (salarié par salarié et globalement).

En outre vous pouvez compléter le suivi horaire "productif" avec des heures déclarées "non productives" (absence, congé, SAV, transport...) pour caler aux heures totales réalisées

Comme on définit (ou on le devrait !) son taux horaire à partir des heures annuelles budgétées, il est important de vérifier si les heures réalisées ne sont pas trop éloignées des objectifs.

Ces éléments sont primordiaux pour une bonne gestion d'une entreprise de bâtiment (entres autres). Il convient de ne pas se tromper sur ce qu'on englobe dans les heures productives. Notre logiciel devis facturation est très performant sur ces points.

Notre expérience acquise nous permet de vous conseiller efficacement dans ce domaine.

Le suivi des heures chantier

Michel bâtiment : fonctionnalités détaillées