A chaque dossier peut être affecté une retenue de garantie (spécifique au

secteur du bâtiment). Le montant est alors calculé pour information à chaque facture. Lors d'un règlement cela permet d'expliquer de manière plus évidente, pourquoi le règlement ne correspond pas au TTC facturé.


Vous pouvez indiquer aussi l'existence d'une caution bancaire.


Dans les deux cas un système de suivi et d'alertes à partir des dates de réception de chantier, permet de ne pas oublier de réclamer voire de relancer le paiement de la retenue de garantie ou la main levée sur la caution.


Il existe aussi des textes pré-établis et modifiables pour éditer différents courriers sur le sujet.

Retenues de garantie et cautions

Michel bâtiment : fonctionnalités détaillées