Le suivi des heures réelles est impératif si l'on veut peaufiner les estimations des heures productives et des coefficients.


Le logiciel Michel Bâtiment, très complet, possède évidemment ce type de fonctionnalité.


Le plus fréquemment, les équipes partent le lundi avec des feuilles de suivi de chantier qu'ils redonneront ensuite le vendredi.

Sont notées sur ces feuilles, les heures passées sur les différents chantiers (productivement parlant). Ces heures seront ensuite saisies, permettant d'abord de vérifier si les heures facturées pour le chantier correspondent peu ou prou aux heures utilisées. On pourra donc ensuite avoir des restitutions d'heures par chantier par salarié, mais aussi des cumuls sur des périodes données.


pour information, il est aussi possible de saisir les heures "non productives" de chaque salarié (SAV, congés, maladie, absences, trajets...) afin de "coller" à l'ensemble des heures payées pour une gestion ultérieure au niveau paye.


Sur une année, il sera alors intéressant de voir si les heures productives budgétées sont proches des heures facturées mais aussi des heures réellement utilisées. Au besoin il conviendra de modifier ces différents paramètres.


Il sera aussi possible de vérifier (plutôt sur une année pour plus de réalisme) si les coefficients "tiennent la route" ou non.

Le suivi des heures chantiers

Conseils pour une meilleure utilisation du logiciel  Michel bâtiment